Accueil
Découvrir Parole et Prière
Abonnement
Mon compte
Panier
couverture Parole et Prière
En octobre, priez avec Sainte Thérèse de Lisieux

Contempler la beauté de la Création

Des yeux vifs voire espiègles, un petit sourire énigmatique peut-être un brin moqueur, voilà par la magie de la photographie comment nous apparaît le visage, jeune et frais, de la petite Marie Françoise Thérèse Martin. Comment Dieu a pu transformer de l’intérieur cette frêle jeune fille en un « monstre sacré » de la spiritualité, voilà qui devrait nous réconforter face à nos misères et notre petitesse ! Rien n’est impossible à Dieu. Rendons grâce à l’Esprit Saint d’avoir ainsi suscité, en un temps record de vingt-quatre années de vie seulement, en sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, la si nécessaire et si moderne « petite voie » de l’amour et de l’enfance.

Le 18 avril précédant sa mort (le 30 septembre 1897), elle disait à Mère Agnès, qui collationnera ses dernières paroles : « Le bon Dieu me donne ainsi tous les moyens de rester bien petite ; mais c’est cela qu’il faut ; je suis toujours contente ; je m’arrange, même au milieu de la tempête, de façon à me conserver bien en paix au-dedans. Si l’on me raconte des combats contre les sœurs, je tâche de ne pas m’animer à mon tour contre celle-ci ou celle-là. Il faut, par exemple, que, tout en écoutant, je puisse regarder par la fenêtre et jouir intérieurement de la vue du Ciel, des arbres... Comprenez-vous ? »

Quelle sagesse pour nous qui, trop souvent, cherchons à « grandir », à nous hausser, qui parfois prenons part, trop ardemment, à toutes sortes de querelles : désirer rester « bien petit », et rechercher par-dessus tout la paix intérieure, au milieu des tempêtes inévitables de la vie. En quelques mots la « petite » Thérèse nous livre un de ses secrets : la contemplation amoureuse de la Création. Savoir observer, admirer, se réjouir, de la beauté de la nature, comme source de paix intérieure, de grandeur d’âme. Même en ville, il est rare de ne pas trouver ne serait-ce qu’un arbre abritant quelques oiseaux… Partout, et le plus souvent possible, déceler l’œuvre de Dieu dans la nature et s’en émerveiller, comme des enfants. Et si nous mettions ce si simple moyen en œuvre dans nos vies ?

Abbé Christian Venard - Twitter : @padremtb
couverture Parole et Prière
136 Octobre 2021
La figure du mois : Sainte Thérèse de Lisieux
Parole de Prêtre : Évangéliser par l’amitié Abbé Jean-Baptiste Siboulet
Engagés dans le monde : Petite Thérèse, grande missionnaire Samuel Pruvot
Parlons d’amour : Véronique Lévy Le cœur de l’Église est une femme
L’éducation spirituelle de nos enfants : De la vertu de joie Ingrid d’Ussel
L’art et l’esprit : Cédric Chanot
Découvrir… : La Congrégation des Servantes des Pauvres
Entretien : 3 questions à une Servante des Pauvres
Guide Spi’ : 9 pages de prières thématiques
Au fil des jours : 1erau 31 octobre 2021
La liturgie des Heures
La liturgie de la messe