Accueil
Découvrir Parole et Prière
Abonnement
Mon compte
Panier
couverture Parole et Prière
En novembre, priez avec
Mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus

Le bon chemin

Dieu sème où il veut, même dans les terres les plus inhospitalières, et lui-même prend soin de faire fleurir ou produire les plus belles plantes selon son cœur. C’est ainsi que la future fondatrice de la Congrégation de l’adoration réparatrice naît dans une famille d’artistes, éloignée de l’Église. Malgré l’influence du jansénisme sur le catholicisme français de l’époque, sans doute grâce à son tempérament d’artiste, elle découvre peu à peu à quel point c’est l’amour miséricordieux de Dieu qui prévaut en toute chose, et qui nous pousse à l’amour de l’Amour, en prenant aussi les chemins de l’amour du prochain et de nous-mêmes. C’est au pied du Saint-Sacrement exposé qu’elle puisera force et inspiration, au point de recevoir trois visions de Jésus lui-même.

Dans cette période troublée que nous traversons, mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus nous dévoile un bon chemin afin de conserver, malgré les tempêtes, la paix du cœur et de l’âme : « Misère humaine !

On cherche la voie partout : on interroge la science, on lit des livres volumineux, on s’adresse à l’expérience, on observe, on réfléchit, on considère la créature dans l’ordre physique et moral, tout cela en quête de vie ! Et le principe de vie est là, il est à nous et nous le dédaignons pour aller boire à tous ses ruisseaux qui ne peuvent étancher notre soif ! Qu’il est triste de voir les hommes qui se remuent en vain pour découvrir des moyens de trouver Dieu, quand ils l’ont si près d’eux dans ce divin sacrement ! » Il est bien certain, au milieu de cette pandémie mondiale autant marquée par la Covid elle-même que par la contagion de la peur, que, pour le chrétien, se recentrer sur l’Essentiel devient encore plus vital !

N’allons plus, chrétiens, de site internet en site internet, de gourous en gourous, de politiques en politiques, que sais-je encore : retrouvons au creux même de nos existences, aux sources cachées de notre conscience et de notre âme, celui-là même qui est la source de la vie, l’unique berger qui saura nous indiquer le juste chemin à suivre : Jésus. Si le doute nous saisit trop, alors, comme notre sainte du mois, n’hésitons pas à nous jeter physiquement à ses pieds, devant l’ostensoir, écrin de son incomparable présence substantielle et sacramentelle livrée pour nous.

Abbé Christian Venard - Twitter : @padremtb
couverture Parole et Prière
137 Novembre 2021
La figure du mois : Mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus
Parole de Prêtre : C’est l’heure des saints ! Abbé Grégoire Sabatié-Garat
Engagés dans le monde : Allez dans la paix du Christ : rencontrez les plus fragiles ! Georges de Massia
Parlons d’amour : Meg Meeker Parlons d'amour
L’éducation spirituelle de nos enfants : De l’honnêteté Ingrid d’Ussel
L’art et l’esprit : Michel Feuillet
Découvrir… : Dans les coulisses de la réalisation d’un nouveau missel pour les fidèles
Entretien : L’abbé Thomas Diradourian, prêtre de la communauté Saint-Martin. Il a dirigé les travaux d’édition du missel Laudate.
Guide Spi’ : 9 pages de prières thématiques
Au fil des jours : 1erau 30 novembre 2021
La liturgie des Heures
La liturgie de la messe