Accueil
Découvrir Parole et Prière
Abonnement
Mon compte
Panier
couverture Parole et Prière
En juillet, priez avec
Cardinal François-Xavier Nguyên Van Thuân

En 1993, alors que j’étais séminariste au Séminaire pontifical français de Rome, avec mes camarades nous eûmes l’honneur de recevoir Mgr Van Thuan, venu, à la demande du père Fréchard notre recteur, donner la conférence spirituelle hebdomadaire. Plus qu’un honneur, ce fut une grâce de rencontrer ainsi un témoin authentique de la foi, persécuté et emprisonné durant treize ans dans les geôles communistes du pouvoir vietnamien, accueilli en son exil par le pape Jean-Paul II au Vatican. Nous fûmes plusieurs à être très frappés par son introduction.

Malgré le temps passé, j’essaie d’être fidèle et exact pour citer son propos :
« Alors que j’étais en prison, c’est le doux souvenir du chant de l’hymne des vêpres pour les martyrs qui, plus d’une fois, soutint mon courage et alimenta mon espérance… » Et le futur cardinal de chanter par cœur ladite hymne, devant tous les séminaristes : « L’esprit s’enflamme à exalter par des chants la noble race des vainqueurs. Voilà ceux que, dans sa folie, le monde a détestés ; mais eux ont dédaigné ce monde qui ne porte pas de fruit, dont les fleurs sont desséchées, par fidélité à votre nom ô Jésus, bon Roi du ciel. » Notre jeunesse aidant, nous ne pûmes nous empêcher de penser en riant : « Eh bien, si ce sont les hymnes du PTP [Prière du temps présent] et de la CNPL [Centre national de pastorale liturgique] qui doivent nous soutenir en prison, nous n’irons guère loin… »
Fort heureusement, le témoignage poignant et fort de Mgr Van Thuan reprit le dessus sur ces réfl exions ironiques. Ce fut un moment marquant pour nombre d’entre nous.

Il n’est jamais anodin de croiser des témoins crédibles de la foi, ayant vécu dans leur chair ce que précisément chantait devant nous Mgr Van Thuan : « Voilà ceux qui, pour vous, ont méprisé les fureurs, les menaces terribles des hommes et leurs coups cruels… Ils sont frappés par le glaive, pareils à des agneaux ; on n’entend ni murmure ni plainte, mais avec un cœur intrépide, l’âme maîtresse d’elle-même garde la patience. » Dans ces temps de persécutions latentes, que ces paroles se gravent dans nos cœurs et que le Seigneur nous donne sa grâce pour y être fidèles.

Abbé Christian Venard - Twitter : @padremtb
couverture Parole et Prière
133 Juillet 2021
La figure du mois : Cardinal François-Xavier Nguyên Van Thuân
Parole de Prêtre : « En Dieu seul mon repos » (Ps 61) Abbé Grégoire Sabatié-Garat
Engagés dans le monde : Gabriel de la Bretesche Trouver sa voix
Parlons d’amour : Pierre Macquère Trouver l’âme sœur en 2021
L’éducation spirituelle de nos enfants : De la disponibilité Ingrid d’Ussel
L’art et l’esprit :   Gabrielle de Lassus Saint-Geniès
Découvrir… : Pour un Sourire d’Enfant - Au Cambodge, de la misère à un métier
Entretien : 3 questions à Ghislaine Dufour, présidente de l’association - Pour un Sourire d’Enfant
Guide Spi’ : 20 pages de prières thématiques
Au fil des jours : 1erau 31 juillet 2021
La liturgie des Heures
La liturgie de la messe