Accueil
Découvrir Parole et Prière
Abonnement
Mon compte
Panier
couverture Parole et Prière
En octobre, priez avec
Père Vincent Rollin

La personnalité du père Vincent Rollin est une invitation à approfondir les liens profonds et complexes qui unissent notre pays avec ses anciennes colonies d’Extrême-Orient. Mais au-delà, son expérience missionnaire résonne d’une actualité qui nous touche. Né en 1938, il part, après trois ans au séminaire pontifical français de Rome, au Cambodge, en 1963, comme prêtre des Missions étrangères de Paris. Vincent Rollin, plein de zèle, découvre une jeune Église qui n’a rien de cambodgien : 95 % des catholiques sont d’origine vietnamienne ; les prêtres sont, deux Khmers mis à part, vietnamiens ou européens.
Que représentent les quatre ou cinq mille catholiques cambodgiens regroupés en villages à l’écart des centres vitaux du pays ou noyés au milieu des païens ?

Voilà une expérience qui n’est pas sans lien avec ce que, désormais, nous vivons bien souvent, dans nos propres diocèses de France. Comme beaucoup de prêtres aussi en France aujourd’hui, le père Vincent découvre, au-delà du dépaysement, une solitude souvent écrasante : pas ou peu de confrères pour dialoguer et partager, une population avec laquelle il est souvent difficile de communiquer. C’est aussi le découragement devant les aléas de l’apostolat : la vocation missionnaire, c’est évangéliser, « annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus qui vient nous sauver, faire éclore et éduquer la foi en ce Jésus, Dieu Sauveur » ; « c’est pourquoi je suis parti MEP », dit-il, et… il faut « assurer la vie paroissiale, administrer les sacrements ».
À plusieurs reprises, il emploie le mot « désert » pour caractériser sa situation. Combien ces paroles nous paraissent-elles criantes de vérité. D’autant plus qu’elles sont écrites par la main d’un prêtre qui saura aller jusqu’au bout de son engagement. Quand, en 1970, les nouveaux dirigeants du Cambodge mènent une violente campagne anti-vietnamienne, le père Rollin et un de ses confrères prennent la route pour aller soutenir les chrétiens vietnamiens du pays.
Ils tombent dans une embuscade et sont exécutés par des maquisards communistes. Que ses écrits soient pour nous l’occasion de prier pour nos frères chrétiens d’Asie, ainsi que pour la fidélité des prêtres dans leur mission d’évangélisation.

Abbé Christian Venard
couverture Parole et Prière
124 Octobre 2020
La figure du mois : Père Vincent Rollin
Parole de Prêtre : Une arme puissante, Abbé Pierre Amar
Engagés dans le monde : Ta vie est une mission ! Marguerite Chevreul
Parlons d’amour : La longue attente et l’espérance, Claire de Saint Lager
L’éducation spirituelle de nos enfants : De la vertu de sobriété, Ingrid d’Ussel
L’art et l’esprit, Camille de Forges
Découvrir… : Fondacio
Guide Spi’ : 21 pages de prières thématiques
Au fil des jours : 1erau 31 octobre 2020
La liturgie des Heures
La liturgie de la messe